To ensure a better user experience, this website uses technical cookies and cookies for marketing and statistical purpose. If you keep browsing, you give your consent to the use of cookies.
To know more or to change your preferences, you can read our cookie policy. cookie policy. Click here to modify it or here to close this message.

Guide pratique de l’investissement immobilier

Investimento Immoswiss

Le concept de posséder sa propre maison est depuis l'Antiquité l'un des besoins primaires dans la vie des individus et des familles en général, constituant aujourd'hui comme autrefois l'un des biens refuges idéals lorsqu'on veut mettre à l'abri son capital.

Les incertitudes des marchés et les tempêtes financières qui font rage dans d'autres parties du monde peuvent vraiment peu contre un marché stable et équilibré comme celui de l'immobilier en Suisse.

La politique migratoire et diplomatique du pays rendent les perspectives roses et toujours florissantes, même lorsque la tempête s'approche des frontières, faisant d'un investissement dans l'immobilier l'un des choix les plus sages et garantis pour l'avenir.

Comment est-il cependant possible de réaliser, tout en restant compatible avec ses économies, un investissement si important avec des perspectives de gain à long terme?

Sans doute sont nécessaires des ressources financières propres dans lesquelles puiser, mais d'abord avant de passer aux détails il est bon de clarifier certains points clés de la législation suisse concernant l'achat d'un bien immobilier.

1) La condition du "capital propre" et comment l'obtenir.

Une des conditions fondamentales pour l'achat d'un lot immobilier, que ce soit une maison entière ou un appartement, ou encore quelque chose de plus important, est d'avoir accès à un montant de fonds propres également connus sous le nom de "capital propre".

Par "capital propre", on entend la somme d'argent que l'aspirant investisseur doit s'acquitter immédiatement au moment de l'achat en guise de garantie pour la transaction, c'est le minimum accepté par le système bancaire suisse et il comprend juste la valeur nue du bien immobilier (les frais de transfert de la propriété sont donc exclus).

Les dernières normes cantonales établissent que l’acheteur possède (ou dispose) immédiatement d'un pourcentage de 20 % du prix d'achat direct du bien en question. À la base de cette condition, il y a le principe de durabilité d'un éventuel crédit qui couvre le reste du montant de l’opération tout comme le concept de «commitment» du citoyen à la dite opération et à sa réussite.

Cependant, le capital propre est-il une limite effective au pouvoir d'achat?
Ce système qui peut sembler obstructif à l'égard de ceux qui ne disposent pas d'une disponibilité immédiate avec plusieurs zéros ou qui voudraient du moins penser à un investissement immobilier très important tourné vers l'avenir et non vers le présent. Les mesures d'acquisition de capital propre à disposition d'une personne sont toutefois multiples.

2) Conseils sur l'estimation des coûts globaux de l’investissement

Une fois en possession du capital propre nécessaire aux termes de la loi, il est temps de faire les comptes avec les concepts globaux pour un plan financier qui permette l'investissement immobilier d'une part et la stabilité des finances personnelles de l'autre.

La première chose que nous devons penser est le coût total de l'opération d'investissement immobilier. Comme on l'a déjà dit, il est nécessaire d'être en possession d'au moins 20 % de la valeur du bien immobilier qu'on veut acheter pour respecter les limites de la loi sur l'achat-vente. Ce dernier a, cependant, des coûts supplémentaires : passage de la propriété du bien immobilier et frais généraux inhérents au canton où l'opération a lieu, les frais de notaire, les impôts et les taxes foncières. Si ensuite le bien immobilier faisant l'objet de l'investissement est aussi votre nouvelle habitation, il est également bon de prendre en compte les différents coûts de déplacement qui dépendront bien sûr du nombre de personnes, des meubles et tout ce qui y sera amené.

Une planification directe des revenus futurs en lien également avec la durabilité du versement d'un financement et les frais courants qu'une propriété entraîne devient donc fondamentale.

Ceci étant dit, qui est utile pour prévoir le montant global de l'effort soutenu pour l'investissement, il est bon maintenant de passer à l'analyse des différentes possibilités d'hypothèque recevables pour obtenir le restant du capital nécessaire à l'achat de la propriété.


Publiez votre annonce

4 faciles étapes pour publier votre annonce immobilière et le rendre visible dans toute la Suisse. Commencez maintenant!

Publiez votre annonce

Guide pratique de l’investissement immobilier

Le concept de posséder sa propre maison est depuis l'Antiquité l'un des besoins primaires dans la vie des individus et des familles en général, constituant aujourd'hui comme autrefois l'un des biens refuges idéals lorsqu'on veut mettre à l'abri son capital.

Hypothèque oui, hypothèque non!

Voici quelques conseils utiles sur comment souscrire une hypothèque, sa durée optimale et la durabilité.

Le déménagement - Conseils utiles

Lorsqu'on achète une propriété immobilière avec l'intention d'y élire domicile, que ce soit de manière permanente ou pour des périodes limitées, il est important d'analyser les aspects en termes de fonctionnalités qu'un éventuel déménagement peut demander.